Royal Wedding : Quels vins Meghan et Harry vont-ils servir ?

Soyons francs dès le départ : nous n’avons aucune réelle idée ce qui va être servi au mariage du Prince Harry et de Meghan Markle le 19 Mai. Personne ne le sait, et ceux qui le savent n’ont pas encore parlé.

Voici, ceci-dit, quelques suppositions éclairées, tirées de l’histoire récente et des rares détails qui ont fuité dans la presse.

En 2011, à l’occasion du mariage du Prince William et de Kate Middleton, trois vins français avaient accompagné le dîner de noces : un Meursault 2009 du domaine Guyot-Javillier, un L’Hospitalet 2004 de Gazin Pomerol, et un Champagne Rosé Laurent-Perrier avec le dessert. On y avait aussi servi le champagne « officiel » …

Le Champagne

Le toast officiel sera sûrement porté en levant une coupe de Pol Roger. La maison de vin française a une longue histoire avec la Grande Bretagne. En effet, Pol Roger se vantait d’être bu par Winston Churchill lui-même dès 1908 et ce, jusqu’à sa mort en 1965. Quelques années après, la maison lui a même dédié une cuvée spéciale Sir Winston Churchill, honorant ainsi l’ancien premier ministre d’un vin musclé et robuste. C’était aussi le champagne officiel du précédent Royal Wedding.

Un autre champagne a des chances de faire une apparition au mariage : un Bollinger. Champagne préféré du célèbre espion James Bond, il a lui aussi des liens avec les mariages royaux. En effet, le Prince Charles a servi un Bollinger 1975 à son enterrement de vie de jeune garçon, ainsi qu’à son mariage avec la Princesse Diana en 1981. C’est le champagne préféré du Prince Charles selon le New York Times, et il a également été servi au mariage du Prince Andrew et de Sarah Ferguson en 1986.

Le Ruinart fait ici office de challenger. Servi au mariage de Pippa Middleton avec James Matthews en 2017, il serait surprenant mais pas impossible de le voir au mariage d’Harry et Meghan.

Les Locaux

Un mariage royal est, bien sûr, le moment idoine pour présenter le meilleur des produits britanniques. Il n’y a pas d’occasions plus privilégiées pour faire briller les mousseux anglais, après des années de travail pour élever leur effervescence. Ce dévouement commence d’ailleurs à porter ses fruits, puisque ce mois-ci les mousseux britanniques ont remporté plusieurs prix, dont cinq médailles d’or aux Sommelier Wine Awards, grâce notamment au Harrow & Hope’s 2013 Blanc de Noirs, salué pour son goût de beurre et sa salinité.

Mais le grand favori est le Chapel Down, qui a remporté une médaille d’or au Concours International des Vins et Spiritueux 2017 pour son Cœur de Cuvée 2013. Il ne faut, ceci-dit, pas exclure le Nyetimber qui a contribué à relancer l’industrie britannique des vins mousseux dans les 80s.

 

Voilà pour le jeu des pronostics ! Une chose à retenir néanmoins : nous ne connaitrons peut-être que des années après la liste complète des boissons dégustées et le menu du mariage. Il a fallu attendre 4 ans après le mariage du Prince William et de Kate Middleton pour avoir l’ensemble des détails !

Ecrit à partir de l’article de Forbes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.